Antenne-A
Artistes + Bio 
Alexandre Désilets (Québec)
JEUDI 2 oct.
Théâtre Petit Champlain / Maison de la chanson (20 h) 21,50 $
68, rue du Petit-Champlain
Alexandre Désilets (Québec)

www.alexandredesilets.com
www.myspace.com/alexandredesilets
Fusion de pop séduisante, d’électronique et de post-rock galvanisés de hooks, la musique d’Alexandre Désilets fait le pari d’une pop réinventée. La voix planante et chargée de soul d’Alexandre, alliée à des textes sensibles teintés de touches impressionnistes, fait écho à des mélodies finement ciselées et inattendues. Armé de son micro et accompagné de ses talentueux musiciens, Alexandre fait vivre sur scène l’univers unique d’Escalader l’ivresse. Paru en avril 2008, ce premier projet solo francophone, audacieux et intemporel, a fait l’unanimité en recueillant d’élogieuses critiques.

Ambroise Vesac
VENDREDI 3 oct.
La Cuisine (15 h 30) Gratuit
205, rue St-Vallier Est
Conférence et master class de la SAT, Modul8 (par Ambroise Vesac)
+
Expositions en permanence (du 2 au 5 octobre)
La Cuisine – Exposition d’Ambroise Vesac de la SAT
205, rue St-Vallier Est

http://jean-ambroise.vesac.name
http://hyperactuel.org/
Jean-Ambroise Vesac est un artiste éclectique des nouveaux-médias. Sa pratique comprend la robotique, la vidéo immersive et la performance audiovisuelle. Son travail mélange la fougue de l'improvisation à la puissance du numérique. Son univers est une explosion saturée de couleurs. Sur le vif de l'action, il suit son instinct pour poser les bons gestes. Il est incapable de refaire deux fois la même chose. Sa démarche de création est basée sur le fait par moi-même (DIY). Il développe ses propres logiciels de création, ses interfaces interactives de contrôle et ses instruments robotisés. C'est pour lui une manière de garder les pieds sur terre et d’exprimer ses sentiments dans la production technique.

An Albatross (États-Unis)
JEUDI 2 oct.
L’AgitéE (22 h) 8 $
251, rue Dorchester
An Albatross (États-Unis) + invité

www.analbatross.com
www.myspace.com/analbatross23
An Albatross est un orgasme sonique, une bourrasque mécanique, saccadés des signatures des temps éclipsées par des pseudo-mélodies d'orgue Farfisa. Vous connaissez un groupe qui fait quatre prestations en une journée, qui offre un spectacle qui fait l'équilibre entre une attaque explosive de disco, une cérémonie Appalaches manipulateur-de-serpent et James Brown? An Albatross de Philadelphie est reconnu pour sa performance légendaire et sa musique est incontestablement parfaite pour la génération d'aujourd'hui : courte, complexe et remplis d'éclats viscéraux. An Albatross souligne la sortie The Family Album en tournant au travers l’Amérique et en nous rendant une première visite à Québec. Visite qu’il ne faut pas manquer!

Beast (Québec)
DIMANCHE 5 oct. SPECTACLE DE CLÔTURE
Le Cercle (21 h) 11,50 $*/pré-vente 14 $* à la porte
228, rue St-Joseph Est
Wintergloves (Québec), Beast (Québec), You Say Party We say die! (Colombie-Britannique)
www.myspace.com/beastsound
Beast est l'union entre la puissante et sensuelle voix de Beatrice Bonifassi (Dj Champion, trame sonore honoré d'un Oscar en 2004 "Triplettes de Belleville") et le compositeur de rythmes pesant et gras de Jean-Phi Goncalves (membre de Plaster, participations aux albums de Lauren Hill, JP Ferland, Ariane Moffat, Pierre Lapointe, Daniel Bélanger...). Betty a reçu une note parfaire lors de leur performance durant le NXNE 2008 à Toronto. Beast, une vraie bête de scène.

Chad VanGaalen (Alberta)
1er oct. soirée pré_Antenne-A
L’Antenne (21 h) 8 $
195, St-Vallier Ouest (Union commerciale)
Who are you (Québec), Women (Alberta), Chad VanGaalen (Alberta)

www.flemisheye.com
www.myspace.com/chadvangaalen
Artiste polyvalent de Calgary, il est illustrateur, animateur et multi-instrumentiste. Chad VanGaalen présentera au public son troisième effort solo le 9 septembre 2008. Poulain de la prestigieuse écurie Sub Pop, VanGaalen s’est retrouvé dans la « short list » du prix Polaris 2007 aux côtés notamment de Patrick Watson, Arcade Fire et des Dears. De plus, son nouvel album pourrait cette fois-ci lui valoir les honneurs de ce prix pour l’année à venir. Son timbre de voix dans les tonalités éthérées de Neil Young ou de Thom York accompagne des airs oscillant entre le folk du premier et le post-rock plus contemporain de certaines des pièces du groupe du second. Ainsi les Inrockuptibles ont pu dire de son second album qu’ « avec un spectre musical large et une nonchalance salutaire, le Canadien Chad VanGaalen s'offre toutes les libertés, voire loufoqueries, sur un Skellconnection tellement riche en informations, chansons-gigognes et trompe-l'œil que quinze écoutes ne parviendront pas à apprivoiser ce labyrinthe mouvant et touffu, où folk et pop-music se parent de tous les possibles, tous les atours, tous les caprices ».

Chinese Stars (États-Unis)
VENDREDI 3 oct.
L’AgitéE (22 h) 8 $
251, rue Dorchester
Shpilberg (Québec), Shearing Pinx (Colombie-Britannique), Chinese Stars (États-Unis)

www.myspace.com/thechinesestars
Tout d’abord il est normal de noter que Chinese Stars est constitué d’anciens membres de Six Finger Satelitte et d’Arab on Radar, ce qui donne une bonne idée de leur approche et de leur ancienneté. Après avoir fait longtemps dans la musique plus expérimentale et surtout trash, voici un projet plus accessible, même dansable où les amateurs de Duchess Says et Les Georges Leningrad devraient pleinement y trouver leur compte! Un rock combinant parfaitement le punk, le new wave, le noise et l’électro. Une première visite à Québec de ces vétérans du Rhode Island qui est nécessairement un événement à ne pas manquer!

Cœur de pirate (Québec)
SAMEDI 4 oct.
La Casbah (20 h) 12 $
240, rue St-Joseph Est
Mille Monarques (Québec), Cœur de pirate (Québec)

www.myspace.com/coeurdepirate
Cœur de pirate, c’est une jeune femme de 18 ans, Béatrice Martin, qui joue du piano depuis l’âge de 3 ans. Forte de cinq années d’études au conservatoire, c’est en mars 2007 qu’elle commence à composer ses propres chansons. Le trop-plein d’émotion vécu par la jeune artiste à cette époque est transmis par la fragilité de sa voix qui fait même fondre les cœurs les plus durs. Des membres de Bonjour Brumaire la remarquent et l’accueillent dans leur groupe où elle œuvre en tant que claviériste et voix féminine. Printemps 2008, Béatrice annonce qu’elle quitte le groupe et se concentre sur Cœur de pirate, projet qui jongle avec la chanson française et la musique folk, styles musicaux aux sons desquels elle a grandi. Avec seulement quatre concerts à son actif, c’est par le phénomène MySpace que Cœur de pirate se fait connaître. Un véritable engouement qui, très vite, va au-delà des limites du web. Impatiente de présenter son premier opus, qui paraîtra à l’automne 2008 sur l’étiquette Grosse Boîte, la chanteuse est déjà en studio avec David Brunet (Tricot machine, Daniel Boucher, etc.) pour enregistrer un album aux textes sincères et aux douces mélodies. D’ici là, on aura la chance de la voir avec son piano et ses compagnons de scène, Renaud Bastien (Malajube) et Julie Brunet (Le Husky, Carl-Éric Hudon).

Darren Hayman (Royaume-Uni)
VENDREDI 3 oct.
La Casbah (20 h) 12 $
240, rue St-Joseph Est
Jane Ehrhardt (Québec), Lancement du 45 tours et spectacle de Darren Hayman (Royaume-Uni)

www.hefnet.com
www.myspace.com/darrenhayman
Darren Hayman était le chanteur et compositeur de Hefner, groupe culte britannique, de 1996 à 2002. Ils ont sorti cinq disques acclamés par la critique. Suivant la rupture du groupe, Darren enregistra sous le nom The French un album aux saveurs électroniques, pour finalement se concentrer depuis peu sur une prolifique carrière solo, travaillant sur plusieurs disques à la fois, toujours de grande qualité. Il sortira en 2008 et 2009 deux disques incroyables sous étiquette P572.

E1000
JEUDI 2 oct.
La Cuisine (17 h) Gratuit
205, rue St-Vallier Est
Lancement « Ecoutez po la vitre » de Maxime Robin et Snowflake (Québec), Maxime Robin (DJ set) et E1000 (Québec)
+
SAMEDI 4 oct.
L’Antenne (15 h) Gratuit
195, St-Vallier Ouest (Union commerciale)
Conférence de Ubisoft, Convergence des arts – l’influence du jeu vidéo dans la culture populaire (par Émile Gauthier et invités)

www.myspace.com/anachronicxp
E1000 alias Emile Gauthier : MC/Beatmaker/DJ avec le quatuor électro-hip-hop Anachronic XP depuis près de 10 ans. Le groupe a pris part à une foule d'événements : Festival international Mutek de 2007, The Ping à Toronto et plusieurs spectacles dans la région de Québec. Emile est impliqué sur la scène culturelle de Québec depuis toujours, que ce soit par l'organisation des Laboratoires électroniques de 2005 et 2006, par la co-animation de l'émission Hip-Hop is Dead à CHYZ 94,3 et par son travail aux communications chez Ubisoft. Les prestations solos de E1000 sont des enchaînements de « work in progress », de loops qu'il synchronise manuellement sur les machines, de grosses basses envoyées spontanément et de remix d'Anachronic XP. En solo, il sonne très carré, très synthétique, et sa musique se rapproche du dubstep, du hip-hop et du grime, avec toujours une forte saveur atmosphérique.

The Giligans (Québec)
JEUDI 2 oct.
Le Cercle (21 h) 15 $
228, rue St-Joseph Est
lancement du disque « Keys EP » du d(H)ommage à Millimetrik et spectacle avec The Giligans, My Empty Screen, Ultrafesten, Keith Kouna, Lesbo Vrouven et Les hommes rouges (Québec), Mixsession de la SAT avec Komodo et TIND (Québec)

www.thegiligans.com
www.myspace.com/thegiligans
Liées par le sang, Christine Beaulieu et Marie-Renée Grondin sont deux cousines qui, en grandissant côte à côte, ont développé cette rare complicité qui les unies depuis toujours. Elles ont su attirer l’attention de plus d’un en harmoniant amalgames de voix, guitares acoustiques et piano, toujours en essayant de créer un son naïf et personnel bien à elles.

Guillaume Bourassa
JEUDI 2 oct.
L’Antenne (22 h) Gratuit
195, St-Vallier Ouest (Union commerciale)
Rencontre du 3e type… le Tenori-On de Yamaha! démo/clinique avec Guillaume Bourassa du duo Perfection Plastic

Explorateur du son depuis le début de son adolescence, Guillaume Bourassa a eu la chance de grandir en pleine révolution musicale soit l'émergence de la musique l'électronique. « Fan » avant tout, Guillaume a exploré plusieurs genres musicaux du punk au techno, d'n'b, industriel, noise, dubstep, électroacoustique, sans jamais délaisser l'un d'entres eux. Évoluer au sein de tant de diversité l'a amené à devenir DJ Sexton, DJ Guillaume b, promoteur/organisateur d'événements (RageDivision Production, Festival C.O.M.A.) et surtout artiste au sein du duo [PerfectionPlastic] complété par Sébastien Gravel. Son expérience jumelée à une créativité débordante lui permet d'appréhender le Tenori-On de Yamaha d'une manière tout aussi intrigante qu'originale. Avis aux intéressés, Guillaume vous introduira cette nouvelle « machine » avec laquelle il compose ses grooves éclatés de l'électro classique aux sons plus abrasifs et bruyants!

Herman Dune (France)
SAMEDI 4 oct.
L’AgitéE (22 h) 8 $
251, rue Dorchester
Nightwood (Québec), Herman Dune (France)

www.hermandune.com
www.myspace.com/therealhermandune
Ce duo de frères parisien, chouchou du public new-yorkais qu’il a cotoyé pendant une série de séjours dans la Big Apple sur une période de 8 ans, nous promet une belle soirée de pop sophistiquée. Les frère Herman Dunes sont dotés d’une feuille de route des plus accomplies avec des tournées avec Arcade Fire et Of Montreal et des passages répétés à la vénérable BBC. Pendant que le timbre doux et solitaire de la voix de David-Ivar Herman Dune nous entretient d’une beauté innocente issue de sa plume, sa guitare est joliment accompagnée par les percussions du frère Neman Herman. Le groupe, qu’on associe souvent au genre de l’antifolk, détiendrait un catalogue de plus de 500 morceaux en une dizaine d’années d’existence. Il est aussi réputé pour ses étonnantes reprises (Eminem, Kylie Minogue…) et leurs spectacles hors du commun.

Hugo Fleury (Québec)
VENDREDI 3 oct.
Le Cercle (21 h) 17 $
228, rue St-Joseph Est
Hugo Fleury (Québec), Paul Cargnello – hommage à Billy Bragg (Québec), LéOparleur (France)

www.hugofleury.com
Après deux ans d’absence, l’ex-chanteur de Polémil Bazar est de retour sur disque et sur scène avec Soudure mexicaine, un astucieux amalgame de chansons narquoises aux textes sombres et incisifs et aux musiques électriques pétillantes. Reconnu pour sa fougue et sa verve, Fleury persiste et signe une œuvre à la fois spirituelle et déjantée qui se veut un pied de nez à la rectitude politique et artistique, une réponse aux sculpteurs de vide, aux voix sans âme et aux "respecteurs" de normes de tout acabit, avec l’humour et la déjante qu’on lui connaît…

Jane Ehrhardt (Québec)
VENDREDI 3 oct.
La Casbah (20 h) 12 $
240, rue St-Joseph Est
Jane Ehrhardt (Québec), Lancement du 45 tours et spectacle de Darren Hayman (Royaume-Uni)

www.p572.com
www.myspace.com/janeehrhardt
La prolifique auteure compositrice néo-brunswickoise Jane Ehrhardt (prononcer 'Air Heart') présente Songs from the Trajectory (P572 / CD 31), le plus joli folk de l’année, fabuleusement orchestré de façon épurée. Chaque phrase musicale y est jouée avec cœur et sentiments, faisant suite à l’inoubliable enregistrement qu’était The Airs of my Heart à l’hiver 2007. La voici maintenant accompagnée de plusieurs musiciens de talent dont Sam Murdock (Lesbo Vrouven, (swedish) Death Polka), Tristan McKenzie (réalisateur, Les Goules), Mary Beth Carty (Bette & Wallet), Jessi Homenick et Alexis Basque (Latourelle Orkestra). Le résultat du rassemblement, c’est 11 chansons rafraîchissantes aux saveurs pop, folk, rock et soul. Un hommage au destin, chanté avec puissance et candeur, qui sera présenté sur scène en formule full band lors de deux soirées romantiques à Québec et à Montréal en compagnie de Darren Hayman.

Keith Kouna
JEUDI 2 oct.
Le Cercle (21 h) 15 $
228, rue St-Joseph Est
lancement du disque « Keys EP » du d(H)ommage à Millimetrik et spectacle avec The Giligans, My Empty Screen, Ultrafesten, Keith Kouna, Lesbo Vrouven et Les hommes rouges (Québec), Mixsession de la SAT avec Komodo et TIND (Québec)
www.myspace.com/keithkouna
Keith Kouna est le chanteur et parolier du défunt groupe Les Goules, groupe phare de la scène alternative québécoise depuis 2001, finaliste aux Francouvertes de 2003, gagnant d’un Prix Miroir au Festival d’été de Québec en 2006 pour l’originalité de la création, auteur de trois albums décapants en six ans et de quelques centaines de spectacles irrévérencieux, ludiques, théâtraux et sainement cinglés.

Kid Koala (Québec)
VENDREDI 3 oct.
L’Impérial (21 h) 17 $
252, rue St-Joseph Est
Snowflake (Québec), Kid Koala (Québec)

www.kidkoala.com
www.myspace.com/kidkoalaonesandtwos
Le DJ favori de ma mère est de retour, trois ans après son passage remarqué sur le parvis de l’Église Saint-Jean-Baptiste durant le Off festival d’été où il avait mis dans sa poche une foule dense et bigarrée. Premier artiste nord-américain à avoir signé sur l’étiquette britannique Ninja Tunes, Kid Koala aka Éric San est un virtuose des tables tournantes qui sait plaire aux dames et certainement l’un des plus spectaculaires. Ses performances publiques sont fort réputées, grâce à l’approche très conviviale de l’artiste qui a un plaisir manifeste à se trouver sur scène. Le Montréalais d’adoption et de réputation internationale est aussi dessinateur, graphiste, réalisateur de films, pianiste, et même marionnettiste!

Komodo (Québec)
JEUDI 2 oct.
Le Cercle (21 h) 15 $
228, rue St-Joseph Est
lancement du disque « Keys EP » du d(H)ommage à Millimetrik et spectacle avec The Giligans, My Empty Screen, Ultrafesten, Keith Kouna, Lesbo Vrouven et Les hommes rouges (Québec), Mixsession de la SAT avec Komodo et TIND (Québec)

www.komododubs.com
www.myspace.com/djmatthewburton
Komodo, musicien polyvalent élevé au jazz, à la musique classique, aux rythmes hip-hop, dancehall et électroniques, évolue maintenant dans les vastes champs du world beat électronique : terres fertiles où musiques traditionnelles et contemporaines se croisent et se mélangent. Sur scène, Komodo (né Matthew Burton) jongle habilement avec le didjeridou australien, la flûte turque et les percussions nord-africaines, auxquels il ajoute ses chants de gorges hypnotisants. Il affectionne aussi particulièrement la fusion de l'organique et de l'électronique dans ses propres compositions. Komodo a fait planer son univers musical lors d'événements internationaux tels que la première du Roi Lion à Paris, le festival Mutek à Montréal, le Festival international de jazz d'Istanboul, l'ouverture de l'édifice Time-Warner à New-York, ou encore au gala privé de Kà du Cirque du Soleil à Las Vegas. Le premier album de Komodo, intitulé « Subluna », est sortie le 20 mai 2008.

LéOparleur (France)
VENDREDI 3 oct.
Le Cercle (21 h) 17 $
228, rue St-Joseph Est
Hugo Fleury (Québec), Paul Cargnello – hommage à Billy Bragg (Québec), LéOparleur (France)

www.leoparleur.com
www.myspace.com/officialleoparleur
C'est une fois de plus en Allemagne que la tournée du groupe va débuter en septembre, pour se poursuivre au Québec au mois d'octobre. Les deux premiers albums Tout Ce Qui Brille et Revoir La Mer sont toujours à la base du show de LéOparleur, mais le groupe accordera la primeur à son public allemand et québécois en interprétant sur scène de nouveaux titres. Autant de couleurs tirées du nouvel album qui s'élabore actuellement dans l'ombre et que le groupe projette de mettre en lumière à partir du printemps 2009. Une invitation à découvrir ou à redécouvrir le groupe sur scène mais surtout à redécouvir ses nouvelles tentations world musicales, ses nouvelles prises de risque électriques et chanson rock, poétiques ou engagées... C'est vraiment du voyage que le groupe tire son inspiration, ses inventions. C'est aussi à travers ses phases d'exploration scénique et de mise en situation, en chantier, en danger même - entre deux albums - qu'il renoue le plus avec la fraîcheur et la spontanéité si envoûtantes et contagieuses de l'esprit LéOparleur!

Lesbo Vrouven
JEUDI 2 oct.
Le Cercle (21 h) 15 $
228, rue St-Joseph Est
lancement du disque « Keys EP » du d(H)ommage à Millimetrik et spectacle avec The Giligans, My Empty Screen, Ultrafesten, Keith Kouna, Lesbo Vrouven et Les hommes rouges (Québec), Mixsession de la SAT avec Komodo et TIND (Québec)

www.myspace.com/lesbovrouven
Sam Murdock ((swedish) death polka), Hugo Lebel (Les Goules, Headache 24) et Antoine Caron bousculent leurs riffs sur une rythmique calibrée dans les moindres détails depuis 26 mois. Le dangereux retour de Lesbo Vrouven, qui présente sous le titre évocateur de Encore la mort un disque sexy et important, lourd et dansant, douloureux et entraînant. Une apologie de la mort en 12 chansons pour pleurer sur la piste de danse.

Les hommes rouges
JEUDI 2 oct.
Le Cercle (21 h) 15 $
228, rue St-Joseph Est
lancement du disque « Keys EP » du d(H)ommage à Millimetrik et spectacle avec The Giligans, My Empty Screen, Ultrafesten, Keith Kouna, Lesbo Vrouven et Les hommes rouges (Québec), Mixsession de la SAT avec Komodo et TIND (Québec)

www.myspace.com/leshommesrouges
Depuis la parution de l’album Catharsis à l’été 2003, Les hommes rouges ont entrepris un nouveau voyage dans l’univers visuel et musical. L’improvisation, l’expérimentation, bref, la liberté comme assise, ils offrent une musique instrumentale se situant entre le drum 'n' bass, le jazz garage, la musique actuelle et cinématographique. Ce quintet non conventionnel offre des spectacles chargés de suspense stimulant l’imaginaire du public. Les hommes rouges sont toujours ouverts à divers mélanges artistiques pour faire vivre de nouvelles sensations à l’auditoire en stimulant les sens, la pensée et l'esprit. Musiques sur images, images sur musiques.

Madeskimo (Nunavut)
SAMEDI 4 oct.
Le Cercle (21 h) 20 $
228, rue St-Joseph Est
Madeskimo (Nunavut), T.Raumschmiere (Allemagne)

http://x0a0h0.net
On retrouve derrière ce nom évocateur Géronimo Inutiq. Inspiré par les forces de la nature et l’ingéniosité de la civilisation, Madeskimo crée une musique techno parfois dub parfois électro parfois noise, ambiante et éclectique, à l’image de son identité québéco-canado-inuit/autochtone. Il utilise des instruments et des logiciels électroniques ainsi que des échantillons et des sons recueillis par lui-même. Il développe ses capacités artistiques depuis plusieurs années, ayant fait ses débuts comme un des membres fondateurs de Presha Pack dans les années 90 – un des groupe fondateurs de la scène hip hop de la ville de Québec. Il se consacre depuis à la musique plus expérimentale et il est reconnu pour son usage original d’échantillons de chants gorges inuit et de sons ambiants provenant de sources naturelles agencées à des trames et des effets électronique.

Manuel (Québec)
VENDREDI 3 oct.
L’Antenne (23 h) 5 $
195, St-Vallier Ouest (Union commerciale)
Manuel & Slipmat, etc. (Québec)
+
Expositions en permanence (du 2 au 5 octobre)
Le Cercle (sous-sol) – Pour Faire Comme Burt – œuvre de Manuel Paradis et Rachel Martin
228, rue St-Joseph Est

Dj, musicien, producteur et gardien de zoo, il alimente les nuits de Québec depuis bientôt 15 ans, autant par ses performances que par les spectacles qu'il présente et produit.

Manuel Chantre
VENDREDI 3 oct.
L’Antenne (17 h) 20 $
195, St-Vallier Ouest (Union commerciale)
Master class, Abelton Live (par Manuel Chantre)

www.myspace.com/taxinouveau
www.sat.qc.ca
Manuel Chantre est un artiste de l’audio qui intègre la composition, la conception sonore, la programmation, la performance et la vidéo. Il a composé des trames sonores de films immersifs, d'installations architecturales et autres projets de musique électronique. Il évolue depuis 2004 à la Société des arts technologiques (SAT) au sein de diverses productions et il occupe actuellement le poste de coordonnateur des formations en arts technologiques. Ce parcours lui a permis d’expérimenter et de réfléchir sur les pratiques immersives de l’audio, du visuel et de l’interactivité. C'est au sein du collectif de musique-vidéo-robotique Pop Core et de son projet Taxi Nouveau que le musicien nous fait découvrir l'étendu de son bagage artistique. Par sa démarche de création inspirée de la contre-culture, Manuel Chantre nous invite dans des histoires non linéaires où il déconstruit les symboles culturels et le non verbal en nous faisant découvrir un univers imagé, sensuel et spontané. On associe parfois sa musique aux sons des jeux vidéo, en passant par l’électronica, l’électroacoustique, le circuit bending, la musique du monde et le noise. Ses projets ont été présentés lors de nombreux festivals internationaux et autres événements de la culture numérique au Canada, en France et aux États-Unis. Taxi Nouveau a récemment performé au Pulse Wave de New York et d’autres concerts sont prévus en Europe à l’automne 2008.

Maxime Robin
JEUDI 2 oct.
La Cuisine (17 h) Gratuit
205, rue St-Vallier Est
Lancement « Ecoutez po la vitre » de Maxime Robin et Snowflake (Québec), Maxime Robin (DJ set) et E1000 (Québec)

www.myspace.com/maximerobin
Maxime Robin découpe en petits morceaux des échantillons sonores de disques vinyles tout droit sortis du « bac à 1 $ », il recolle ensuite ces morceaux pour en faire une musique que certains qualifient de hiphop, de triphop ou de samba, quelque chose près de la musique de Jay Dee, Prefuse73 ou Ghislain Poirier. Le disque Maxime Robin is a towntempo kind of guy sorti en 2007 sur ErobotE, son étiquette de disque, est un bon exemple de ce son qui tient autant de la tradition hiphop que de l’avant garde électronique. Directeur hiphop à CHYZ (la radio de l’université Laval), il y co-anime maintenant Hip-hop is dead avec Émile Gauthier d’Anachronic XP et Un thé avec Stella avec Stella Ouellet, la seule émission de hiphop instrumental au Québec.

Mille Monarques (Québec)
SAMEDI 4 oct.
La Casbah (20 h) 12 $
240, rue St-Joseph Est
Mille Monarques (Québec), Cœur de pirate (Québec)

www.coopfauxmonnayeurs.com
www.myspace.com/millemonarques
Mettant de l’avant des ambiances romantiques, grésillantes, étranges, orgasmiques, intemporelles, familières comme de vieux rêves, inconnues comme des angoisses, le son éclectique de Mille Monarques se distingue par l’heureux mariage de modernisme et de nostalgie (puisant dans les technologies primitives des années 70-80 jusque dans l’esprit baroque) qui se vautre voluptueusement dans un coït musical ininterrompu.

Millimetrik (Québec)
JEUDI 2 oct.
Le Cercle (21 h) 15 $
228, rue St-Joseph Est
lancement du disque « Keys EP » du d(H)ommage à Millimetrik et spectacle avec The Giligans, My Empty Screen, Ultrafesten, Keith Kouna, Lesbo Vrouven et Les hommes rouges (Québec), Mixsession de la SAT avec Komodo et TIND (Québec)

www.millimetrik.net
www.myspace.com/millimetrik
Membre fondateur du groupe postrock Below the sea et du duo Glider, Pascal Asselin œuvre en musiques électroniques sous le nom de Millimetrik depuis 2001. Son travail mêle l’électronique au hip-hop et à ses influences de percussionniste pour créer des ambiances polaires et magnétiques. Son dernier opus, Northwest Passage’s New Era, est paru plus tôt cette année et s’est valu l’enthousiasme de la critique et du public. Cet album est d’ailleurs en nomination (album électro de l’année) au Gala de l’Alternative Musicale Indépendante du Québec 2008.

More (Québec)
VENDREDI 3 oct.
La Cuisine (22 h) Gratuit
205, rue St-Vallier Est
La Cuisine électronique, la SAT rencontre Sapin & More (Québec)
Initiateur du mouvement Pong's Not Dead (avec le grand St-Michel), Eric Morin, dit More, est une des références en frais de la techno minimale à Québec. Performant en résidence à chaque semaine à La Cuisine les vendredis soirs, More a assuré l'ouverture de Pole cette année. Avec More on en veut toujours plus!

My Empty Screen (Québec)
JEUDI 2 oct.
Le Cercle (21 h) 15 $
228, rue St-Joseph Est
lancement du disque « Keys EP » du d(H)ommage à Millimetrik et spectacle avec The Giligans, My Empty Screen, Ultrafesten, Keith Kouna, Lesbo Vrouven et Les hommes rouges (Québec), Mixsession de la SAT avec Komodo et TIND (Québec)
www.myspace.com/myemptyscreen
Normand Charest, ex-Scream Elliott, roule ce projet solo depuis déjà quelques années. Il présente un mélange parfait de folk et pop, il est aussi en formule trio live avec basse et batterie, qui viennent mettre la touche finale à sa musique.

Nightwood (Québec)
SAMEDI 4 oct.
L’AgitéE (22 h) 8 $
251, rue Dorchester
Nightwood (Québec), Herman Dune (France)

www.myspace.com/nightwoodband
Le trio montréalais Nightwood est une aventure amoureuse torride résolument féminine, une perversion musicale tendrement laconique et, avant tout, un groupe indie rock unique et sans compromis. Ross et Goodwyn ont forgé leur réputation dans la scène musicale de la fin des années 90 et dans la culture des « zines » de Montréal. Goodwyn est une réalisatrice de films expérimentaux et une colporteuse d’obscénités pansexuelles, alors que Ross est une passionnée de grammaire de haute voltige qui a récemment terminé ses études en littérature anglaise. « Famous Eric » est un vétéran de la scène passé maître dans l’art de l’écorchage musical.

Our book & the authors (Québec)
JEUDI 2 oct.
La Casbah (20 h) 12 $
240, rue St-Joseph Est
Our book & the authors (Québec), Vetiver (États-Unis)

www.myspace.com/ourbooktheauthors
Une histoire assez brumeuse suit le projet musical du montréalais Gabriel D'amour. Descendant en ligne droite de la grande famille de folk et "électro folk" américain des Cold War Kids, Spoon, Beirut et Cie. Un son chaud grâce au piano, bruits électro et des airs un brin mélancoliques pour de beaux instants de non-productivité assurés à fixer béatement le mur. Il n'a rien de particulier à son actif pour l'instant, à part des spectacles ici et là mais, un album qui promet est en production pour l'automne.

Paul Cargnello (Québec)
VENDREDI 3 oct.
Le Cercle (21 h) 17 $
228, rue St-Joseph Est
Hugo Fleury (Québec), Paul Cargnello – hommage à Billy Bragg (Québec), LéOparleur (France)

www.paulcargnello.com
www.myspace.com/paulcargnello
Cargnello a la capacité de vous porter à un endroit intime et poétique dans la tradition des grands troubadours et chansonniers d'auparavant. En accord avec cette même tradition, c'est le public qui s'est rassemblé autour de lui pour nourrir et soutenir sa carrière, laquelle il a poursuivie avec conviction et intégrité. En choisissant d'écrire et de chanter tant en français qu'en anglais, ses albums ont tous reçu des critiques positives. Paul a décidé de construire un pont entre les "deux solitudes", un album à la fois. Après des années à parcourir la route armé seulement de sa guitare électrique et de son harmonica, Paul rend hommage à l'original poète du punk, Billy Bragg.

Pigeon Funk (Etats-Unis)
JEUDI 2 oct.
L’Antenne (23 h) 10 $
195, St-Vallier Ouest (Union commerciale)
Lancement d’album et spectacle de Pigeon Funk (États-Unis)

www.pigeonfunk.com
www.myspace.com/pigeonfunk
Pigeon Funk vient nous présenter live son deuxième album à paraître sur l’étiquette montréalaise Musique risquée le 29 septembre 2008. Projet parallèle des très réputés Kit Clayton (Orthlorng Musork, ~scape, Background, Mille Plateaux) et Sutekh (Soul Jazz, Leaf), plus connus pour leur glitch minimaliste que pour leur penchant pour un funk suintant, le duo débarque de San Francisco pour nous exhiber son dernier trophée de chasse : The Largest Bird in the History of the World... Ever! Ces deux maîtres de la scène techno californienne nous préparent donc une merveilleuse soirée de danse de post-techno où la musique électronique prend des airs ahurissants et loufoques pour mieux nous faire nous tordre les chevilles.

Quatro (Québec)
SAMEDI 4 oct.
L’Antenne (23 h) 10 $
195, St-Vallier Ouest (Union commerciale)
Quatro (Québec), Zombie Zombie (France)

www.myspace.com/quatrobyquatro
Depuis qu’ils essaient de comprendre que la note DO commune à 264 Hz donne LA à 440 Hz dans la juste intonation, leur douleur musicale s’est faite plus grande. Leurs esprits se chauffent et ils y voient une seule issue : mélanger le psychédélisme au free jazz et autres termes belliqueux. Mélanger les cartes et non se fondre dans un concept où le costume est maître et dont la chair est tiède. Dirigé par cinq maîtres aux tempéraments durs et sans pitié (de l'école pétrochimique) Quatro se doit de suivre à la lettre leurs directives.

René Barselo
SAMEDI 4 oct.
L’Antenne (13 h 30) Gratuit
195, St-Vallier Ouest (Union commerciale)
Conférence de la SAT, Mutation technologique (par René Barsalo)
www.sat.qc.ca
Communicateur et designer depuis plus de trente ans, René Barsalo est également un analyste et veilleur influent du secteur de la culture numérique. Au cours de cette période, il a fondé et dirigé plusieurs entreprises pionnières dans les secteurs communication, multimédia et logiciel. Témoin privilégié de la transformation radicale de l'espace culturel à l'arrivée du numérique, il a été l'un des fondateurs du Forum des Inforoutes et du multimédia et de l'Alliance NumériQc. Entrepreneur et conférencier hyperactif en culture numérique, il s’est joint à l'équipe de la Société des arts technologiques [SAT] en juin 2004 pour contribuer à sa reconnaissance locale et internationale en innovation et recherche. Dans le cadre de ses activités à la SAT, il est l'initiateur du concept de HubUrbain pour transformer, sur demande, les salles de spectacles et les ateliers d'artistes en studio de transmission|réception par le biais des réseaux IP à très hautes vitesse. Il est également celui qui est à l’origine du concept Interface[s] et l’animateur de la série Montréalaise de ce projet.

Sapin (Québec)
VENDREDI 3 oct.
La Cuisine (22 h) Gratuit
205, rue St-Vallier Est
La Cuisine électronique, la SAT rencontre Sapin & More (Québec)

www.myspace.com/sapinmusic
Natif de Québec, Simon Carpentier s'est métamorphosé en Sapin vers 2004 afin d'exposer ses compositions électronique, techno et house teintées de sons 8-bit. Du sous-sol de la demeure familiale jusqu'aux ondes de Radio-Canada, Sapin ne cesse de croître depuis qu'il a débuté à échantillonner, trafiquer et moduler des sons en 1997. Ce parcours musical l'a amené parallèlement à perfectionner un art du Dj-ing qu'il pratique à différentes adresses de la vieille capitale dont les vendredis soirs à « La Cuisine ».

Shearing Pinx (Colombie-Britannique)
VENDREDI 3 oct.
L’AgitéE (22 h) 8 $
251, rue Dorchester
Shpilberg (Québec), Shearing Pinx (Colombie-Britannique), Chinese Stars (États-Unis)

www.myspace.com/shearingpinx
Ils impressionnent énormément avec leur catalogue dépassant la quarantaine d’albums en trois ans d’existence, parus sur les étiquettes des plus remarquables de la scène weird punk actuelle, dont DNT, Isolated Now Waves, GilGongo, DeathBombArc, Divorce et Reluctant. Shearing Pinx sont partout, semblent toujours sur la route et ils semblent retourner à Vancouver que pour enregistrer six autres albums. Chaque album et chaque spectacle a une touche et une approche musicale particulières, il faudra donc s’attendre à quelque chose entre le No-Wave à la Teenage Jesus and the Jerks, l’industriel à la Throbbing Gristle et le punk à la Hospitals. Créatifs, vivifiants et un peu dérangeants, ceci fait d’eux, nos meilleurs descendants du punk canadiens. Préparez vos finances en fonctions de leur énorme quantité de CD, LP, 7’’ et cassettes qui déborderont de leur table.

Shpilberg (Québec)
VENDREDI 3 oct.
L’AgitéE (22 h) 8 $
251, rue Dorchester
Shpilberg (Québec), Shearing Pinx (Colombie-Britannique), Chinese Stars (États-Unis)

http://mapkahtyah.com/shpilberg
www.myspace.com/shpilberg
Un groupe un peu instable de Québec qui ne veut pas faire de noise, ni du métal, encore moins de l’industriel et qui cherche constamment à théoriser de façon musicale les multiples approches que les Beatles et Pierre Henry ont développées ensemble inconsciemment. Ce qui donne une musique soulignant la joie de vivre, l’hermétisme et la fin de semaine. Quelqu’un avait fait un lien d’eux avec The Nihilist Spasm Band, un autre a parlé d’Athletic Automaton…

Slipmat (Québec)
VENDREDI 3 oct.
L’Antenne (23 h) 5 $
195, St-Vallier Ouest (Union commerciale)
Manuel & Slipmat, etc. (Québec)

www.myspace.com/sliptothemat
Slipmat, l’origine du nom de ce DJ est la fusion entre les trois premières lettres de son prénom et le petit tapis circulaire entre le plateau d’une table tournante et le vinyle. Il est né en 2004 à Québec lors des mercredis DJ du bar Le Sacrilège. Slipmat a participé à l’élaboration des soirées itinérances. Il a joué au festival Off d’été en première partie de Kid Koala et Buck 65. Il a aussi joué en compagnie de Ghislain Poirier lors des éditions du célèbre « Bounce le gros » sans compter les participations au Festival d’été de Québec avec Omnikrom et Drop The Lime. Alliant scratch et mix à sa façon, il est continuellement en recherche musicale. Il est un incontournable de la musique Bmore, Club et électro en tout genre.

Snowflake (Québec)
JEUDI 2 oct.
La Cuisine (17 h) Gratuit
205, rue St-Vallier Est
Lancement « Ecoutez po la vitre » de Maxime Robin et Snowflake (Québec), Maxime Robin (DJ set) et E1000 (Québec)
+
VENDREDI 3 oct.
L’Impérial (21 h) 17 $
252, rue St-Joseph Est
Snowflake (Québec), Kid Koala (Québec)
Snowflake est un autre alter ego de Pascal Asselin (Millimetrik, Princess+Murdock). L'idée derrière Snowflake est de faire du hip-hop comme à la vieille époque, principalement à base d'échantillonnages avec le moins de moyens possible. Après avoir retouché une partie du catalogue Éthiopique sur Snowflake and friends vs ethiopiques en 2007, Snowflake s'apprête à donner suite sur disque avec un split vinyle intitulé Écoute po la vitre avec son compatriote Maxime Robin (lancement le 2 octobre à 17 h dans le cadre du festival Antenne-A). Bien que Snowflake soit un projet solo lors de la composition, cela devient un groupe à part entière en mode live avec Frédéric Bolduc aux claviers et aux percussions et DJ Slipmat aux tables tournantes.

T.Raumschmiere (Allemagne)
SAMEDI 4 oct.
Le Cercle (21 h) 20 $
228, rue St-Joseph Est
Madeskimo (Nunavut), T.Raumschmiere (Allemagne)

t.raumschmiere.com
www.myspace.com/traumschmiere
T.Raumchmiere est né en 1997, inspiré du titre d'un libre de William S. Burroughs (Die Traumschmiere = The Dream Cops), Marco Haas avait déjà un bagage de musique punk rock, industriel et hardcore dans les veines. En 1998, il peaufine son projet en poussant plus vers le noises sales et les reverbes éternels. C'est en 2002 qu’il se fait connaître avec la sortie nord-américaine d'Anti (Hefty Records) - c'est mentionner que "si le nouveau rock se jouait sans guitare, il était le Elvis Presley du style". Radio Blackout (sur Mute records) lui a value la reconnaissance internationale avec la collaboration de Miss Kittin sur les pièces The Game Is Not Over et Monstertruckdriver. A suivi des remixes pour Goldfrapp, Dave Gahan (Depeche Mode) et autres. Il décide d'utiliser ses cordes vocales sur sa sortie en 2005 de Blitzrieg Pop, sur lequel Ellen Allien a aussi participer. 2008 marque sa sortie du nouvel album I tank u et sa première venue à Québec - on l'accueil les bras ouvert.

TIND (Québec) (Francis Théberge)
JEUDI 2 oct.
Le Cercle (21 h) 15 $
228, rue St-Joseph Est
lancement du disque « Keys EP » du d(H)ommage à Millimetrik et spectacle avec The Giligans, My Empty Screen, Ultrafesten, Keith Kouna, Lesbo Vrouven et Les hommes rouges (Québec), Mixsession de la SAT avec Komodo et TIND (Québec)

www.thisisnotdesign.com
Francis Théberge est membre fondateur du groupe d’artistes vidéastes (osbl) TIND (thisisnotdesign). Étudiant en design graphique à l'UQAM c'est dans ce cadre qu'il a commencé à faire de la vidéo entre autres lors des soirées Dérapage (soirées de vidéo expérimentale non narrative organisées à l'UQAM). Suite à une participation et une bourse remportée au festival Vidéaste recherché (Québec), il a commencé à participer à de nombreux festivals internationaux et à être invité à ceux-ci, ce qui lui a permis de prendre contact avec plusieurs autres artistes à travers le monde. D'un point de vue artistique il travaille la vidéo expérimentale, la gravure sur pellicule et la manipulation d'erreurs ("glicthes") que l'on retrouve dans la compression, le signal vidéo, tant analogue que digital. Sa démarche se concentre sur le rapport rythmique entre les images et la musique ce qui crée des compositions fortement énergétiques et empreintes de contrastes. Dernièrement il a commencé à incorporer à son travail vidéo ses propres créations sonores et une nouvelle branche de TIND est alors née : THISISNOTMUSIC (« ceci n’est pas musique » : TINM). Il est spécialisé dans la création vidéo, les performances en direct (Vjing), installation vidéo, Djing et expérimentation audiovisuelle. Il est aussi très impliqué dans la scène culturelle et vidéo à Montréal (Dérapage, Minute Moments, SAT, Mixsessions…+).

Ultrafesten (Québec)
JEUDI 2 oct.
Le Cercle (21 h) 15 $
228, rue St-Joseph Est
lancement du disque « Keys EP » du d(H)ommage à Millimetrik et spectacle avec The Giligans, My Empty Screen, Ultrafesten, Keith Kouna, Lesbo Vrouven et Les hommes rouges (Québec), Mixsession de la SAT avec Komodo et TIND (Québec)

www.myspacecom/ultrafesten
Lorsque la maîtrise, la créativité et la générosité musicale dépassent l’entendement, il faut créer un mot pour définir ce phénomène : « Ultrafesten ». Un trio électro-rock d’où émanent voix, basse, guitare et mandoline regroupés autour de la noblesse analogue des synthétiseurs.

Vetiver (Etats-Unis)
JEUDI 2 oct.
La Casbah (20 h) 12 $
240, rue St-Joseph Est
Our book & the authors (Québec), Vetiver (États-Unis)

www.vetiverse.com
www.myspace.com/vetiverse
Nommé d'après une huile aux vertus à la fois calmantes et toniques, le groupe Vetiver honore cette nature paradoxale en explorant un univers musical vaste et audacieux, tout en en gardant un bon petit goût nature. Un premier album éponyme sorti en 2004 a tout de suite attiré l'attention sur ce quatuor difficile à classer. Si ses racines sont bien ancrées dans la folk américaine et les années 1970, elles en tirent une sève rêveuse et indolente qui évoque souvent des régions musicales plus chaudes de l'Espagne et de l'Inde. Devendra Banhart et Joanna Newsom, entre autres, ont ainsi participé à l'enregistrement du deuxième opus de Vetiver, To Find Me Gone (2006), unanimement plébicité par la critique. Après une tournée d'été qui les a menés aux quatre coins des États-Unis, en Espagne, en France, en Angleterre et en Irlande, les musiciens de Vetiver débarquent à Québec pour présenter leur nouvel album, intitulé Thing From the Past. Fidèle reflet de l'amour du groupe pour les choses du passé, ce disque est entièrement constitué de pièces des années 1967 à 1973, que Vetiver reprend toutefois avec plus d'amour de l'exploration musicale que de fidélité aveugle à l'original. Les œuvres sélectionnées par le groupe sont d'ailleurs peu connues, et ce spectacle est autant, voire surtout l'occasion de faire des découvertes que de sortir les vieux succès du placard.

Wintergloves (Québec)
DIMANCHE 5 oct. SPECTACLE DE CLÔTURE
Le Cercle (21 h) 11,50 $*/pré-vente 14 $* à la porte
228, rue St-Joseph Est
Wintergloves (Québec), Beast (Québec), You Say Party We say die! (Colombie-Britannique)

www.myspace.com/wintergloves
À la veille de leur sortie sur Paper Bag Records (Broken Social Scene, Sally Shapiro, Woodhands, YSPWSD, The Acorn...), Winter Gloves roule encore sur le feu qu'a procuré leur premier EP Let Me Drive. Ce démo leur a value de la couverture par le Canadian Music Week, l'édition du NXNE 2008 et quatre dates avec Tokyo Police Club. Ce jeune groupe, Charles F, Pat Sayers et Vincent Chalifour, incorpore une amalgame d'harmonies, des sons ambiant et un mélange de rythme éthérés pour en faire un voyage musical mielleux.

Who are you (Québec)
1er oct. soirée pré_Antenne-A
L’Antenne (21 h) 8 $
195, St-Vallier Ouest (Union commerciale)
Who are you (Québec), Women (Alberta), Chad VanGaalen (Alberta)

www.myspace.com/whoareyoumusic
Who are you est un trio né, en octobre 2007, de l'union de deux ex-membres d'Uberko, Josué Beaucage (piano, voix, claviers, basse), Simon Pedneault (guitares, voix, bidules) et de Dominic Fournier (batterie, percussions) ex-batteur de La Chambre. Un rock ambiant mélancolique teinté de folk et d'électro qui vous fera tantôt planer, tantôt danser avec ses textures riches, ses mélodies prenantes et ses rythmes singuliers.

Women (Alberta)
1er oct. soirée pré_Antenne-A
L’Antenne (21 h) 8 $
195, St-Vallier Ouest (Union commerciale)
Who are you (Québec), Women (Alberta), Chad VanGaalen (Alberta)

www.flemisheye.com
www.myspace.com/womenmusic
Originaire de Calgary, le groupe Women a présenté aux oreilles du public son premier opus en juillet 2008. Enregistré dans le sous-sol du talentueux Chad VanGaalen sur des ghettoblasters et autres dinosaures analogues au profit d’une esthétique lo-fi des plus pertinentes, ce disque éponyme peut prétendre au titre de meilleur album indie/post-rock/folk canadien de 2008. Traversé par le frottement caractéristique d’une cassette audio, leur album explore admirablement différents genres de l’avant-garde musicale, justifiant leur affinité affirmée avec les légendaires Velvet Underground, tout en offrant un son qui trouve un écho contemporain dans les Panda Bear et autres Animal Collective de ce monde. Mais loin de se limiter à ces filiations, l'œuvre de Women conserve une distance étonnante et inspirée par rapport à toutes ses influences. L’explication repose probablement sur le fait que les membres de ce groupe se connaissent depuis leur enfance, ce qui facilite une cohésion intuitive de leurs explorations musicales. Nul doute que cette même cohésion devrait faire de leur performance une expérience jouissive de par la maturité qui émane des pourtant jeunes musiciens de Women.

You Say Party We say die! (Colombie-Britannique)
DIMANCHE 5 oct. SPECTACLE DE CLÔTURE
Le Cercle (21 h) 11,50 $*/pré-vente 14 $* à la porte
228, rue St-Joseph Est
Wintergloves (Québec), Beast (Québec), You Say Party We say die! (Colombie-Britannique)
www.yousaypartywesaydie.ca
www.myspace.com/yousaypartywesaydie

Zombie Zombie (France)
SAMEDI 4 oct.
L’Antenne (23 h) 10 $
195, St-Vallier Ouest (Union commerciale)
Quatro (Québec), Zombie Zombie (France)

www.myspace.com/therealzombiezombie
Zombie Zombie est un ensemble musical et scientifique disjoncté installé à Paris, menée par deux individus, le professeur Étienne Jaumet et cosmicneman (Herman Dune). La formation utilise le son et le rythme pour explorer le sentiment de la peur qui se répand profondément dans votre esprit. L’écoute de leur musique vous fera vivre une vaste gamme d’émotions grâce aux effets analogiques du Theremin, des claviers et de la pédale « space echo tape delay ». La batterie provocante et les cris feront battre votre cœur plus vite, comme dans un film d’horreur quand un tueur est à vos trousses et que votre voiture ne veut pas démarrer. C’est le genre d’émotion que ces deux individus tentent de reproduire à l’aide de leur musique, inspirée par les films d’horreur et les trames sonores de Georges Romero et John Carpentier ainsi que par des groupes comme The Goblin, Suicide, Raymond Scott, Silver Apples et Can.